Sophrologie et Douleurs


Douleur aigüe, douleur chronique.. , qu'elle soit la conséquence d'une maladie, d'un traitement .., elle entraîne inexorablement des conséquences émotionnelles. Peur, angoisse, face a la maladie, aux traitements, peur pour soi, pour ses proches, incompréhension, colère, agressivité, irritabilité .. Pourquoi cette douleur ? Pourquoi mon corps me fait il ça ? Pourquoi moi ? Des émotions s'entrechoquent dans un cercle vicieux.


La réponse a la douleur peut être médicamenteuse mais est ce la seule ?


Une meilleure connaissance (et une meilleure prise en compte) des mécanismes de la douleur, de la douleur chronique, des maladies, ont mis en évidence l'intérêt des médecines alternatives complémentaires comme la sophrologie ou l'hypnose.

La douleur est de plus en plus prise en compte et intégrée dans divers protocoles. Le ministère s'en est saisi et a élaboré un plan d'amélioration de la prise en charge d

e la douleur de 2006 à 2010.

https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/Plan_d_amelioration_de_la_prise_en_charge_de_la_douleur_2006-2010_.pdf

Ce plan met en avant le fait que la réponse médicamenteuse ne peut être la seule et que "des techniques non médicamenteuses de prise en charge de la douleur existent" .." des méthodes psycho corporelles ou comportementales (hypnose, relaxation, sophrologie).

En effet, la manifestation de la douleur se fait aussi par le biais d'émotions comme une spirale négative.


La sophrologie n'a pas vocation à guérir.

Pour autant, elle peut avoir une grande influence dans le parcours douloureux, et notamment sur les émotions associées .


La douleur peut amener à se sentir différent, à s'éloigner des proches, voire de soi même, à se sentir comme un poids pour l'entourage, à de la colère, être agressif .. David le Breton Sociologue disait que "la douleur agit comme une coupure entre les êtres ", le risque est l'isolement dans sa douleur.


La sophrologie intervient dans ce bouillonnement d'émotions.

En considérant la douleur dans sa globalité, elle va modifier le rapport de la personne à la douleur et ainsi aider à trouver une stabilité émotionnelle.

En mobilisant le corps et le mental, elle aide à aller au fond de soi même pour transformer la perception de la douleur.

Par le biais de différentes approches sur la respiration, la sophrologie aide à se détendre en se reliant à ses sensations, à retrouver de la vitalité, à se concentrer.




Posts récents

Voir tout